MALADIES ET DYSFONCTIONNEMENTS INTESTINAUX

Pasted Graphic

Côlon = 1m. de longueur – intestin grêle = 6 à 7 mètres
Transit intestinal normal = 34 h. – Constipation chronique = 7 jours

Maladies de la première étape :
Constipation - Diarrhée - gastro-entérites - hémorroïdes - colites - vers intestinaux - la turista - amibiase - diverticulite - syndrome du côlon irritable et tous les troubles du transit intestinal.


Maladies de la seconde étape :
Cancer du colon - polypes - occlusion intestinale - choléra - rectocolite - - maladie de Hirschprung - mégadolichocôlon - appendicite - péritonite - maladie de Crohn - maladie cœliaque.

La compréhension des maladies selon la macrobiotique, procède d’une vision globale de l’homme et de son environnement, soumit eux-mêmes aux lois de l’ordre de l’univers.

Cette approche a disparu depuis plusieurs siècles au profit d’une médecine symptomatique allopathique ( médecine qui emploie des médicaments tentant à contrarier et si possible à supprimer les symptômes apparents d’une maladie ) . Supprimer un symptôme sans en connaître la cause, c’est comme supprimer les indices dans une enquête policière, on ne pourra jamais connaître le véritable auteur à l’origine du forfait.

Si vous avez lu l’article “ la maladie n’est pas une fatalité” où nous donnons les 7 étapes de la progression des maladies, vous aurez retenu que les causes de la fatigue chronique de la première étape sont digestives et intestinales.

Les intestins sont les racines (comme les racine d’un arbre) du corps humain, c’est par là que nous puisons dans notre environnement par l’intermédiaire de la nourriture, l’ensemble de nos besoins en éléments nutritifs. Ces éléments après avoir traversé les villosités intestinales iront enrichir le sang qui les acheminera vers les organes concernés.

Pasted Graphic 1
Quelque soit la qualité de votre alimentation, et d’autant plus si elle est incorrecte, si le processus de digestion ne s’effectue pas correctement depuis la mastication jusqu’à l’élimination des déchets, le transfert des éléments nutritifs sera insuffisant et dans le pire des cas des toxines alimentaires pourront franchir la barrière de muqueuse protectrice des parois intestinales et passer ainsi dans le sang. Notre organisme est si bien fait, que lorsqu’un organe est défaillant, c’est un autre qui lui succède, le filtrage et l’élimination des déchets toxiques ne se faisant plus dans l’intestin, c’est le foie et les reins qui vont faire le travail à sa place, la priorité étant de protéger les fragiles neurones du cerveau contre toute attaque toxique. C’est ce surcroît de travail qui, s’il se prolonge, provoque peu à peu une fatigue générale.

Si nous ne rétablissons pas la situation et que la cause initiale de la pollution sanguine n’est pas supprimée, la progression infernale s’enclenche avec les maladies du sang, du système nerveux, des glandes et des organes, pour finalement se terminer pour les plus résistants par les maladies de décomposition comme le cancer, la leucémie ou la gangrène. Il aura fallu souvent toute une vie, 50-60 ans d’erreurs et d’abus pour en arriver à l’instant où notre corps à bout de ressource, abandonne la partie.

Pourtant à tout moment, la situation peut-être rétablie, il suffit pour cela de changer sont mode de vie et son alimentation en adoptant l’art de vivre macrobiotique, il y a bien sûr d’autres méthodes mais la macrobiotique plus complète, est la plus rapide. Pour les maladies de la première étape un mois de régime standard suffit à éliminer tous les symptômes et à rétablir un transit normal. Pour les maladies de la seconde étape, plus graves... entre 6 et 12 mois de régime spécial, seront nécessaires ( à ce niveau, cours de cuisine et consultation avec un conseiller ou un médecin macrobiotique s’avèrent indispensables ).

Pasted Graphic 2
Causes et symptômes

Tout commence comme nous l’avons vu par la fatigue, non pas une grosse fatigue normale après un effort intense de courte durée, mais une fatigue générale accompagnée parfois d’une légère dépression, le matin au saut du lit. Constipation ou diarrhée, règles douloureuses, migraine et rhume chroniques, ces signes devraient nous alerter sur une condition de santé chancelante.

Conséquence d’un mode de vie chaotique et d’une alimentation désordonnée.

Les premiers pas dans la vie, souvent le lot d’étudiants et de jeunes adultes se libérant d’une protection familiale trop contraignante ainsi que certaines professions à horaire irrégulier (
policiers – personnel hospitalier etc. ) où les repas habituels se composent le plus souvent d’un sandwich et d’un café consommé sur le pouce, sont des comportements à risques et malheureusement aussi les premiers pas sur le chemin de la maladie.

Si vous êtes atteint d’un dysfonctionnement de la première étape ou d’une maladie intestinale plus sérieuse, voilà quelques conseils et traitements qui vous permettront de retrouver une santé parfaite et une vie normale.

Et surtout si vous ne voulez plus retomber malade, n’oubliez pas les causes primordiales que nous avons décrites au début de cet article, sinon vous retomberez à nouveau, irrémédiablement malade.
Traitement et recommandation alimentaire. Pour les personnes très malades nécessitant des ajustements personnalisés, nous recommandons de vous adresser à un conseiller macrobiotique expérimenté. Si vous êtes suffisamment motivé, et il faut l’être fortement pour changer radicalement sa manière de vivre, de se comporter et de s’alimenter, alors commencez par étudier l’art de vivre macrobiotique, tel que je l’enseigne dans mon dernier livre que vous pouvez acheter sur ce site. Vous y trouverez un pas à pas vers la transition macrobiotique qui vous aidera dans votre démarche.
Repas :
Commencez avec l’assiette standard comme alimentation de base avec 2 repas par jour.

Pasted Graphic

Céréales : riz – millet – sarrasin – quinoa – polenta – couscous.

Légumes cuits : carottes – panais – rutabagas – céleris – potimarrons – pâtissons – courgettes – côtes de bettes – brocolis – endives – poireaux - fenouils – cresson.
Légumes sauvages : dent-de-lion – orties – consoudes – plantains – chénopodes.
Légumineuses : uniquement des azukis et des lentilles (vertes, corail, brunes).
Algues : kombu – wakame – nori – hizikis – dulse.
Protéines végétales : tofu – seitan – tempeh – humus – mochi – pâté de lentille.
Protéines animales :œufs – fromage de chèvre – poissons à chair blanche – fruits de mer.
Potages au miso avec légumes.

Eviter tous les fruits plus particulièrement : ananas, oranges, tous les fruits tropicaux.

Eviter les légumes suivant : Pommes de terre, tomates, aubergines, asperges, rhubarbe, légumes tropicaux.

Nourriture à éviter pour améliorer la santé :
Toute nourriture issue d’une production industrielle.
Tous les aliments traités chimiquement ou irradiés.
Tous les produits contenant des colorants et des conservateurs.
Tous les aliments raffinés, blanchis ou polis.
Tous les produits solubles instantanés.
Tous les moyens de conservation autres qu’artisanaux.
Tous les produits génétiquement modifiés.
Tous les produits carnés issus d’élevages intensifs,viandes,charcuterie,etc.
Tous les poissons élevés en pisciculture.
Tous les produits laitiers : lait, fromages, crème, yaourts, beurre, etc.
Tous les fruits et légumes tropicaux, frais ou secs.
Les fruits crus et leur jus, les légumes crus et leur jus.
Les boissons artificielles à base de coca ou gazéifiées.
Les cafés et thés contenant des arômes et des colorants.
Ne pas consommer d’huile crue.
Ne pas consommer de graisse animale cuite.
Ne pas consommer de beurre cuit.
Ne pas consommer d’algues crues.


_______


Les 7 règles alimentaires d’un repas macrobiotique


  1. Consommer au moins 50 % de céréales
  2. 30 % de légumes cuits.
  3. 10 % de légumineuses.
  4. 10 % de protéines (végétales ou animales).
  5. Boire aussi peu que possible.
  6. Manger consciemment en mastiquant consciencieusement.
  7. Avoir de la reconnaissance envers la nourriture, la nature qui la procure et la personne qui la prépare.

_______

Diagnostic et remèdes macrobiotiques de première urgence



Pasted Graphic 4

Les lèvres étant le point d'aboutissement du système digestif, représentent l'état général des intestins. Si les lèvres sont trop distendues, gonflées, les intestins sont en mauvais état.

Les lèvres gonflées très molles, sont le signe d'intestin dilaté et de diarrhée.
Les lèvres dures serrées sont un signe d’intestin trop contracté et de constipation.

La lèvre supérieure reflète l’état du tube digestif supérieur, surtout l’estomac.
La lèvre inférieure et en relation avec la partie inférieure du tube digestif, surtout avec l’intestin grêle et le gros intestin.

La grosseur de la lèvre inférieure est un signe de distension intestinale : si la lèvre est dure, il s'agit de constipation ; si elle est molle, c'est un problème de diarrhée. Si les lèvres sont blêmes, il y a une mauvaise irrigation sanguine au niveau de l'intestin. En cas de problèmes intestinaux particulièrement aigus, faites l'essai de mettre pendant une dizaine de jours des compresses de gingembre chaude au niveau du bas-ventre pour accroître la circulation et que les intestins perdent leur atonie et redeviennent actifs. Prendre un ou deux bols par jour de soupe miso avec un peu de gingembre râpé. Le miso est un spécifique de l'intestin. Prenez aussi une prune umeboshis par jour entière ou délayée dans du thé bancha léger, c'est excellent pour l'intestin. Un autre conseil très important pour les problèmes intestinaux concerne les bains. Ne prenez pas des bains de longue durée. Ne nagez pas dans une piscine pendant longtemps, car le contact de l'eau froide avec l'intestin est un facteur de relâchement intestinal. Pour les personnes qui ont une mauvaise circulation intestinale et celles qui ont une atonie intestinale, que ce soit constipation ou diarrhée, vous devez yanguiser votre intestin: il faut donc de la chaleur et non pas du froid. Cette interdiction ne concerne pas les bains de mer, car l'eau de mer renferme des sels minéraux ce qui n'entraîne pas une déminéralisation. La réserve s'applique aussi à l’eau des rivières, qui est une eau douce, donc beaucoup moins riche que l'eau de mer au point de vue minéral.

La pire des choses bien sûr, c'est les bains d'immersion dans la baignoire pendant 1/2 heure, 3/4 d'heure ou 1 heure surtout quand on reste là a lire et fumer une cigarette... Il ne faut surtout pas rester trop longtemps dans le bain, car c'est un agent de yinisation. Il y a une perte de minéraux brutale. Si vous mettez une grosse poignée de sel dans la baignoire, vous pouvez alors rester plus longtemps. Les bains de soleil sont bons dans la mesure où on les prend pendant très peu de temps jusqu'à 15 mn. maximum. Ils sont très dangereux si on les prolonge trop. Il faut courir, avoir des activités mais jamais rester exposé inerte au soleil. Ceci peut même accélérer notablement des maladies comme la tuberculose.

Pour maintenir le cerveau en bonne condition, il faut plutôt une température froide, car le froid provoque une contraction.

Pour le système digestif, c’est le contraire, il faut de la chaleur, c’est pourquoi les compresses de gingembre chaude, sont recommandées en cas de paresse ou d’atonie intestinale.


Comment détecter une constipation yang :
La constipation a deux causes: une yin et une yang. La constipation yin est une constipation par absence de mouvements péristaltiques. L'intestin se dilate et perd la possibilité de se contracter et de malaxer la substance alimentaire pour la faire circuler le long de ses parois; une stagnation s'en suit. La constipation yin est provoquée par les fruits, le sucre, une nourriture extrêmement yin, un excès de boissons froides, le vin... La constipation yang est provoquée par une perte d'élasticité des parois intestinales. La paroi intestinale doit être ferme mais très élastique. S'il y a une sorte de sclérose, d'immobilité de la paroi; le bol alimentaire ne peut plus circuler non plus.

Un remède spécifique pour la constipation yang est constitué par des pommes au four ou du jus de pommes chauffé. C'est très yin, mais si on en prend une petite quantité tous les jours, cela peut remédier à la constipation yang. On peut prendre aussi chaque jour une cuillère à thé de radis râpé (daïkon, radis blanc ou radis noir). On peut déceler la constipation yin de la constipation yang, au fait que dans la constipation yang, les lèvres sont très resserrées.

Il en va de même dans le cas des diarrhées. Il y a des diarrhées yin, d'autres yang. La grande majorité des diarrhées sont yin, causées par du sucre, des boissons froides, des jus, des glaces... pastèques... Il existe aussi des cas de diarrhées yang, c'est-à-dire que l'intestin devient tellement dur qu'il agit comme un tuyau. La nourriture ne fait que traverser l'intestin, ce qui entraîne la diarrhée. A ce moment-là, la thérapie est la même que pour la constipation: du radis japonais (daïkon) râpé ou du jus de pomme chauffé ou des pommes au four couplé bien sûr avec le régime standard.


Causes de la constipation:
La constipation peut être provoquée par la consommation excessive d'aliments très yang (trop de sel, de fromages, de viande, d'aliments cuits au four), mais habituellement elle est due à la consommation régulière pendant des années d'aliments trop yin et en particulier au manque d'aliments riches en fibres. L'utilisation de laxatifs, peut être utile pendant un moment mais leur utilisation prolongée finira par aggraver la constipation.

Importance de la guérison de la constipation:

A notre connaissance l'alimentation macrobiotique est la plus efficace pour guérir complètement tous les cas de constipation chronique. Et il est très important de guérir la constipation au lieu de se contenter de supprimer les symptômes. Beaucoup de problèmes dans la partie supérieure du corps (comme l'asthme, l ' épilepsie, l'acné) sont en étroite relation avec la constipation ou quelquefois avec d'autres formes de stagnation comme une faiblesse des reins ou un fonctionnement irrégulier de l'utérus. En effet l'excès de yin qui ne peut être éliminé par le bas a tendance à monter. En outre les cancers de la partie supérieure du corps (comme la tumeur du cerveau) sont souvent précédés par des années de constipation chronique. Nous voyons aussi que des patients avec la maladie d’Alzheimer présentent dans la plupart des cas une tendance à la constipation depuis de nombreuse année.

Guérison de la constipation:

Pour une élimination durable de la constipation, nous devrions ajuster notre alimentation. Si notre alimentation était trop yang, nous devons manger plus d'aliments yin comme des légumes légèrement cuits, juste ébouillantés. Si notre alimentation était trop yin, nous devrions arrêter tous les laxatifs et la consommation de tous les aliments raffinés et commencer à inclure les aliments suivants

De la crème de sarrasin : avec un peu de tamari.
Du gomasio : prenez une cuillerée à café de gomasio par repas.
De l'umeboshi : prenez chaque matin une prune umeboshi.
Du son: ajoutez du son de riz grillé à de la soupe miso (3 cuillerées à soupe pour un bol de soupe).
Des fibres : utilisez plus de légumes verts à feuilles dures riches en fibres comme les fanes de navet, les fanes de carottes, le cresson d'eau, les fanes de daïkon ou de radis. Mangez souvent des haricots azukis cuits avec du kombu, des nouilles de sarrasin(soba) avec des tempuras, des kinpiras de bardane, des hizikis, des nitukés et des pickles.
De la crème de kuzu : voir recette
Kuzu umeboshi : voir recette
Du thé de riz : voir recette
Du café yannoh. Voir recette.

_______

Recettes

Thé de riz : Lavez le riz à l'eau froide. Faites-le griller à la poêle en remuant continuellement. Faites le griller jusqu'au jaune d'or. Prenez 10 à 12 parts d'eau pour une part de riz. Faites bouillir, baissez la flamme et faites bouillir le thé à petit feu sans couvercle pendant 15 à 30 minutes. Ajoutez une pincée de sel marin pendant la cuisson. Passez le thé sur un linge à fromage et tordez bien. Pendant l'hiver ajoutez une goutte de tamari dans une tasse de thé avant de servir. Elle peut être bue en cas de maladie et est particulièrement bonne pour traiter la constipation, la diarrhée ou les maux de tête chroniques. Café Yannoh : Si vous voulez la préparer vous-même, voici les ingrédients et leurs proportions:

  • Riz complet = 3 parts.
  • Blé complet = 2 parts.
  • Haricots azuki = 2 parts.
  • Pois chiches = 1 part.
  • Racines de chicorée = 1 part.

Lavez tous les ingrédients. Grillez-les séparément dans une poêle jusqu'à ce qu'ils brunissent. Mélangez-les tous et continuez à les faire griller avec une cuillerée d'huile. Laissez refroidir la préparation et réduisez-la en poudre. Le café est préparé en laissant bouillir une grande cuillerée à café de poudre par tasse d'eau pendant 5 à 10 minutes. Filtrez avant de servir. Le café yannoh est une boisson revitalisante et stimulante. Il est yang. Il est bon en cas de constipation et de maux de tête chroniques et aussi en cas de digestion difficile. Il peut être servi à n'importe quel malade et est utile également pour les étudiants et les personnes ayant des activités intellectuelles.

Crème de kuzu : Diluez une cuillerée à café bombée de kuzu dans un peu d'eau froide. Ajoutez ceci à une tasse d'eau froide et portez à ébullition en remuant. Faites bouillir jusqu'à ce que la préparation soit transparente. Ajoutez un peu de sauce de soja tamari ou une pincée de sel marin. C'est une préparation plus yang que le thé de kuzu.

Indications: Les personnes de constitution yin peuvent prendre de la crème de kuzu au petit déjeuner, ou bien elles peuvent en prendre à la place de la soupe ou en snack le soir. N'en prenez pas plus d'une à deux tasses par jour. Les personnes dont les intestins sont faibles peuvent prendre une tasse de kuzu par jour. En cas de diarrhée: Si la diarrhée est forte, ajoutez un peu de gomasio ou de kombu carbonisé

Kuzu-umeboshi : Diluez une grande cuillerée à café de poudre de kuzu dans 2 cuillerées à soupe d'eau froide (ajoutez l'eau progressivement). Ecrasez la chair d'une umeboshi. Ajoutez une tasse 1/2 à deux tasses d'eau à ces ingrédients et portez à ébullition. Ajoutez 5 à 6 gouttes de jus de gingembre (ou un peu de gingembre râpé). Faites bouillir cette préparation doucement jusqu'à ce qu'elle soit plus ou moins translucide. Ajoutez une à trois cuillerées à café de sauce de soja tamari et faites bouillir encore quelques instants. Servez immédiatement.

Cette préparation peut être utilisée dans les cas suivants: Faiblesse, manque de vitalité, troubles de l'estomac ou de l'intestin. Utilisez-la en particulier en cas de diarrhée: Prenez-en une tasse à la fois 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce que la diarrhée cesse.

Déclenchement du péristaltisme en cas de constipation tenace :
Buvez le jus de cuisson de haricots de soja noirs, très efficace si la constipation est due à la surconsommation d’aliments raffinés. Thé de graines de lin : trois tasses par jour. Jus de radis au tamari : râper 2 cuillerées à soupe de radis daïkon ou de radis noir mélangé avec une cuillère à soupe de sauce de soja tamari. Prendre 2 fois par jour, la première fois le matin à jeun.

Préparation très puissante: Mélangez une cuillère à soupe d’huile de sésame crue avec une cuillère à café de tamari + 1/2 cuillère à café de gingembre râpé ; ajoutez une tasse de thé bancha, boire la moitié de la tasse et une 1/2 h. après l’autre moitié

Toutes ces recommandations s’adressent plus spécialement aux personnes pratiquant déjà la macrobiotique depuis quelque temps, ainsi qu’au débutant engagé.

Pour toutes les personnes pratiquant une alimentation conventionnelle, et ne désirant pas en changer, les recettes et les préparations indiquées dans cet article ne seront que peu efficaces et même dans certain cas pourraient aggraver leurs problèmes. La macrobiotique pour être vraiment efficiente doit être comprise et appliquée dans sa totalité, et non pas partiellement comme un régime provisoire.


Gérard Wenker